ANTIGONE

Cie Mck Fife

  • Facebook
  • Instagram

 

D’ancrage franco-belge, la Mck Fife Company a été fondée par Sarah Fife en octobre 2019 dans le but de promouvoir et développer une écriture chorégraphique singulièrement contemporaine, sensible et authentique, puisant largement au cœur des ressources du corps humain tant physiques qu’émotionnelles. 

 

La première création de la compagnie est le solo  « INGE/ONT/WIKKEL/D/EN », un projet site specific, en 2017. 

L’année suivante, Sarah Mck Fife crée une première ébauche du quintette « HÆAR ».  

« INDOMPTABLE » en collaboration avec Tim Welkenhuyzen/Anke Verlsype à la batterie, est le 2e solo créé et présenté en 2019 à Anvers (Desingel) et lors de la première édition du Festival Antigone la même année. 

Aujourd’hui, la Mck Fife Company travaille sur une toute nouvelle lecture de la pièce « HAEAR » dont la première est programmée, le 15 novembre 2020 au Centre Culturel de Uccle/Bruxelles. 

Cette création est entre-autre soutenue par le mentoring avec la chorégraphe Tijen Lawton (Needs Company) et le metteur en scène/acteur Jacques Neefs.  

Note d’intention : Comment rendre la parole à un corps qui en a été privée ?  

Voici ce qui sous-tend ma recherche chorégraphique et la première question qui me vient à l’esprit lorsque la nécessité de créer s’impose.

L’essentiel de mon travail repose sur l’idée que notre corps possède une vie propre, un langage qui donnerait lieu à une gestuelle spontanée et particulière dépourvue de tout dictat, éducation ou contrôle de l’esprit.  

 

J’ai besoin avant tout d’aller à la rencontre de ce corps que je considère comme une entité à part entière. 

que notre corps possède une vie propre et qu’à ce titre, un langage qui donnerait lieu à une gestuelle spontanée et particulière dépourvue de tout dictat, éducation ou contrôle de l’esprit. 

Les artistes

« Mes cheveux c’est mon identité, je ne peux pas risquer de les perdre ! » Naïs Arlaud

 

« Choisir Naïs était une évidence. J’ai eu le plaisir de la découvrir lors du Festival d’Avignon 2019. Outre sa gestuelle animale et musculeuse, c’est sa singularité qui m’a le plus marquée. Naïs est captivante et imprévisible dans sa manière de se mouvoir.

Naïs est un subtil mélange entre pureté des lignes, élégance et déconstruction ; une magnifique synergie entre technique française et danse contemporaine actuelle »

S.Mck Fife

 

Après s’être formée au centre de formation Rick Odums puis au CRR de Lyon, Naïs intègre le jeune ballet Cobos Mika en Espagne où elle travaille en collaboration avec des chorégraphes tels qu’Hofesh Shechter, Anton Lachky…

Avide de découvertes et de nouvelles expériences, elle suit de nombreux stages notamment les GAGA Intensive  en Israël.

Elle danse également dans la pièce Unité 777 de la cie Ellipse et rejoint le groupe Emile Dubois en 2018 pour la création de Comme un trio puis L’homme à la tête de chou.

Naïs Arlaud

…”having this orange thing on my head doesn’t help to look invisible and disappear in the back when I want…” Océane Borcy

 

« Océane a été sans nul doute notre 1er coup de cœur lors de l’audition de Bruxelles. Bien sûr elle ne passait pas inaperçue avec sa chevelure rousse flamboyante…mais ce qui m’a le plus intrigué, c’est sa belle énergie, son dynamisme lui conférant un aspect sauvage et insaisissable. Sa gestuelle a quelque chose de suave ; elle est emprunt de délicatesse que viennent ponctués des accents nets. Elle allie avec beaucoup d’intelligence un bagage jazz à une belle technique contemporaine. »

S.Mck Fife

 

Océane débute la danse au sein de différentes écoles privées en Belgique qui lui permettent de s’essayer à plusieurs techniques…classique, jazz, hip-hop, break dance…et côtoyer des professeurs de renom tels Fabienne Lambert (MUDRA-Bejart), Audrey Pascal (EPSE danse-Montpellier)….

Actuellement, en dernière année au Amsterdamse  Hogeschool voor de Kunsten / Academie voor theater en dans, elle obtiendra son BA en danse contemporaine en juin prochain.

ⓒ Pascal Gérard

Océane Borcy

«Mes cheveux sont à la fois ma force et mon point faible, une fierté et une honte. » Nangaline Gomis

 

«Cette contradiction se retrouve dans la gestuelle et la personnalité de Nangaline. C’est ce qui l’a faite ressortir du groupe lors de l’audition de Paris. Ce conflit d’identité, cette non-conformité « physique », elle le manie d’une main de maître. Il en résulte un « je ne sais quoi » de mystérieux et d’envoutant dans sa façon de se mouvoir. Je perçois également chez elle un esprit vif et réfléchi, ses propositions sont toujours très pertinentes et empruntes d’une grande force. » 

 

Bercée de danse africaine depuis son plus jeune âge, Nangaline est également diplômée du Conservatoire Nationale Supérieur de musique et de danse de Lyon (cursus contemporain). Elle se forme auprès de pointures de la danse contemporaine telles Wim Vandekeybus, Michel Noiret ou Amala Dianor…chorégraphie et interprète lors de collaboration avec d’autres domaines artistiques (cinéma, arts plastiques…).
Depuis 2019, elle est interprète au sein de Ando Dance Company de Davy Brun
Elle travaille également avec Noé SoulierMarion Alzieu et Julien Grosvalet

ⓒ Tony Noël

Nangaline Gomis

«…the bond between myself and my hair is very strong and personal. It gives me empowerment and self-confidence as a women and a dancer too…”

 

“Gloria is the perfect counter-balance of the four principals dancers, the perfect link between each one…I like her delicate, sensitive and powerful way of moving. She easily makes a subtle shift between softness and explosion in her proposition. What questioned me during the audition in Brussels is her incredible calmness that was giving to her interpretation depth and soundness. I was also touched by her apparent fragility and her great internal forces. You can feel a certain maturity that endows to her dance a mysterious, impressive, enigmatic and entrancing feeling.”  

 

Italian based dancer, Gloria graduated from Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance in London with a BA in Contemporary and an MA in Dance Performance with Distinction. She was a member of Transitions Dance Company 17/18 and was supported by the Mercers’ Dance Award. She performed in works by Hagit Yakira, Richard Chappell, Wayne MCGregor, Maciej Kuzminski, and Monika Jaekel. Most recently she collaborated with Lîla Dance Company, Azioni Fuori Posto and performed at Bellanda Suite Festival in a work by Compagnia Abbondanza-Bertoni.

ⓒ Noël Shelly

Gloria Trolla

“…I will never cut them because I can not see my face without the frame that they create.” Federica Bertani

 

“I immediately remarked Federica during Paris’ audition; a certain freshness and wildness emanated from her. She is for sure a hard-worker with a really great technique. What I really like about her way of moving is that she brilliantly combines precision, perfection with the raw character of a just created movement. In other terms, it seems that what motivates her movements is not the search for Beauty but rather the desire to be as fair as possible, to be as close to her feelings and emotions.” S.Mck.fife 

 

Federica Bertani starts her dance studies in Ballet and Contemporary dance at the Matilde Di Canossa Koreutic High School. Then, she joined the prestigious Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance. Moreover, she completes her training by participating in numerous workshops: Share The dance intensive, Brussels international ballet summer school…and works with many choreographers like Roman Baca and Michael Clark. 


Currently in the last year of bachelor in contemporary dance (B.A -Hons- Contemporary Dance) at the Trinity Laban School, she will graduate this year in July 2020. 

ⓒ Kim Chi Le

Federica Bertani

“…J’espère qu’un jour, j’arriverai sans aucun soucis à modifier l’apparence de mes cheveux car ca sera la preuve que je me fiche royalement de ce qu’on en pense… »

 

« Avide de nouvelles découvertes et sensations, Sandy n’hésite pas à ébranler certaines convictions ou idées bien ancrées. Pour moi, c’est le diamant brut façonnable à l’infini. Ce qui m’a le plus marqué lors de l’audition de Paris, est sans nul doute son aplomb ainsi qu’une belle présence « scénique ». Elle sait tenir son public en haleine et s’adresser à lui avec authenticité. Sa fragilité, qu’elle manie avec habileté et intelligence, associée à un rayonnement puissant lui confère à la fois force et délicatesse. Elle sait s’imposer avec douceur et diffuser autour d’elle, quelque chose d’enivrant, poétique et touchant. » S.Mck Fife

 

En parallèle d’une double licence Entrainement Sportif et Métier de la Forme, Sandy se forme également en danses Jazz et Contemporaine ainsi qu’en gymnastique rythmique. Toujours en quête de nouvelles sensations, elle se perfectionne continuellement auprès de chorégraphes tels que Cassiel Gaube, Tijen Lawton, Guy Nader…

Elle participe à de nombreux projets et créations : BODIES IN URBAN SPACE (Willi Dorner), Le Vaisseau Fantôme de Wagner (Rebecca et Beverly Blankenship),  danseuse et assistante chorégraphe pour le projet INDISCERNABLE, CHOREGRAPHIE HORS CADRE dirigé par Sara Kuntz….

Désireuse de ne pas se cloisonner dans un domaine particulier, Sandy s’essaye aussi au cabaret et au music hall en dansant notamment dans les créations de Mickaël Coëlo pour le Cabaret Moustache ainsi que le groupe O’Sisters. 

Elle travaille actuellement avec la Compagnie Marino Vanna pour le CDCN de Strasbourg.

ⓒ Ava Knott

Sandy den Hartog

« I like thinking that hair have a brain on its own and remember all my experiences so cutting it off it is like cutting some of my memories.” 

“With her long pink shade hair and her bright personality, Liudmila is someone you can not ignored. She brings freshness, authenticity and originality to her movements. She is one of the revelations of Paris audition and an enjoyable surprise. What intrigued me is her faculty to really embody what she is doing a bit like she was possessed. From the very first second she succeeded to captivate the audience. Liudmila shows a great maturity in her dancing despite her young age. She is undoubtedly an unusual personality, full of resources. I am curious about what will come out of her from the residency and the creation.” S.Mck Fife

Liudmila entered the English National Ballet School in 2017. Here, she could dance the Bluebird in “My First Ballet: Sleeping Beauty” of @Antonio Castilla; on the prestigious stages of the Peacock Theatre London, Oxford New theatre and Manchester Opera House. 
She also participates to many choreography competition with her own solo creation, choreographed for some charity galas and exhibitions, creating and performing different group and solo choreographies. 
She will be graduated from the English National Ballet School in July 2020.

ⓒ Filmbyaddy

Liudmila Loglisci

”I was very often mocked for looking like a boy. So, I grew my hair thinking it would be a feminine visual aspect of me…”Maja Mirek

"During Brussels’audition, I have been very attracted by her physicality and animal way of moving. Maja is a very mysterious person, always giving this impression that her movement is coming from the depth, from the internal undiscovered part of herself. She is a perfect blend of femininity – by the suppleness and softness of her movements – and masculinity – due to the brute character of her gestural, sharp and precise. Maja is a powerful dancer who is brought out of the group by her explosive side." S Mck fife

Polish based dancer, Maja started her dance education at the age of 25 years old by entering the Institute of dance Art in Linz (Aut.); after a BA in journalism and a MA in interactive media. Since 2018, she is part of the Teatr Pieśń Kozła / Song of the Goat Theatre in Ivan Pérez's piece. Always searching for new sensations and experiences she also involved in inclusive art. Combining visual arts and contemporary dance, she participated in international dance film festivals around the world with the production “Unspoken”.

Maja Mirek

a1ib000000AIAOqAAP[1].jpg
ppt_edited.jpg
Logo KH hedendaagse Dans.png
Logo-Fabrique.png
LOGO_ultimavez-adres - grey.jpg
performingarts.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Antigone Asbl

Bruxelles, Belgique

festival.antigone@gmail.com

Tél. : +32 478 911 187